10 conseils pour photographier ses enfants

d99deaa3dac96ae78d7071a2b8c4a8db.png

“Tes enfants sont trop beau, ça doit être facile de les prendre en photos !”

“Bébé mannequin, on sent qu’ils ont l’habitude les tiens, avec une maman photographe !”

“La chance, ils sont discipliné, le mien impossible d’en tirer quelque chose”

Oh combien de fois j’ai reçu ce genre de messages :D Et même s’ils me font très plaisir je me dis à chaque fois “s’ils savaient !” Car j’ai une bonne nouvelle, c’est faux ! enfin -oui mes enfants sont trop mignons of course-, mais les vôtres aussi ;) Je n’ai pas fabriqué des bébés pré-programmés pour être photogéniques et dociles, bien au contraire mon ainé est une vraie galère à photographier car il est bougeon et cela l’ennuie profondément de se faire prendre en photo. Grâce à lui j’ai du développer quelques techniques et quelques ruses que je vais partager avec vous dans cet article. Il vous faudra bien évidemment un peu d’entrainement et de patience, comme pour tout ce qui est bon, mais plus vous prendrez de bonne habitudes et de bons réflexes, plus il vous sera facile d’immortaliser leurs bouilles d’amour…. avec votre téléphone ou avec votre appareil photo ! On y va ?

3N5A9419.jpg

NOTA BENE : Je ne vais pas donner de conseils pour de la grande belle séance, mais plutôt pour de la photo du quotidien. Cet article s’adresse donc aux jeunes parents qui sont seuls avec leur(s) enfant(s) et souhaitent avoir de temps en temps de jolis portraits, un souvenir sympa d’une activité. Pour des astuces lors d’une séance plus construite, vous pourrez retrouver un très bon article chez Albane de Marnhac.

d99deaa3dac96ae78d7071a2b8c4a8db2.png

LES PORTRAITS “POSÉS” (un seul enfant)

1) FAITES COURT, TRES COURT

Si vous voulez les prendre régulièrement en photo (c’est à dire l’inverse d’une vraie séance avec un photographe, qui a lieu très occasionnellement, et où les enfants sentent qu’il s’agit d’une activité un peu exceptionnelle : papa et maman se sont fait beaux, il y a un inconnu dans l’équation, et ils sont divertis et amusés par leur parents, pas tout seuls devant un objectif), il est très important que cela dure moins de 5min, même 3 minutes. Les petits sont gracieux mais ils se lassent extrêmement vite. Mes “séances” durent 2minutes en moyennes, mais elles sont régulières. Je n’ai pas forcément de jolies photos à chaque fois, mais c’est le jeu ! Et s’ils savent que ça ne prendra pas des plombes, ils seront d’autant plus agréables que s’ils se disent “oh la la, c’est reparti pour un tour, que c’est ennuyant !”


2) PREPAREZ EN AMONT

3N5A0243.jpg

Pour que les choses aillent vite une fois l’appareil photo en main, il faut qu’ils soient pris de court. Habillez-les et coiffez-les joliment, mais ne leur dites pas que c’est pour des photos ! choisissez la lumière et l’endroit de la photo de visu, sans faire de “tests” avec votre appareil, et dégainez-le au dernier moment, quand vous les avez assis/installés tout en leur parlant ou en jouant. Leur premier regard quand vous les viserez sera pour l’objectif, souvent avec un petit air étonné très mignon.


3) N'ESSAYEZ PAS A TOUT PRIS DE LES IMMOBILISER (ou de vouloir tout maitriser)

Certains parents profitent d’un dessin animé ou du repas pour prendre des photos, car cela dure longtemps et ils sont “disponibles”, ce qui nous laisse du temps pour faire des photos bien cadrées, bien nettes, bien tout. Croyez-moi, mieux vaut une photo mal cadré mais où l’enfant a l’air vivant 😁. La télé donne l’air absent voir abruti, et le repas est rarement photogénique.

mon fils devant un dessin animé, versus mon fils en pleine action… il y en a une des deux que j’aurai plus de plaisir à retrouver dans quelques années !

mon fils devant un dessin animé, versus mon fils en pleine action… il y en a une des deux que j’aurai plus de plaisir à retrouver dans quelques années !

Dès que l’enfant est contraint, il s’énerve et les photos sont foireuse, avec en plus un bébé/enfant furieux qu’on ne le laisse pas faire sa vie. Je prends parfois des photos de mes enfants assis sur le comptoir de la cuisine car j’aime le mur bleuté d’arrière plan et la lumière directionnelle, et que c’est devenu le petit rituel de réveil de sieste, pendant que je prépare le gouter. C’est pour eux normal et quotidien d’être installés là.

Le plus petit, une fois installé, ne peut plus bouger (sinon il tombe par terre). C’est là que la règle des deux minutes est importante. Et surtout il faut les occuper (je mets souvent à ce moment le micro-onde en marche pour chauffer le biberon, ils savent que le gouter/petit dej arrive !), ou je leur donne un petit truc à grignoter en attendant (la fameuse biscotte ! tout petit gâteau photogénique est le bienvenu, surtout ceux qui ne laissent pas une tonne de miettes et de chocolat autour de la bouche !).

N’ayez pas peur des photos imparfaites, sans sourire, avec la sussu, avec du bazar. Elles peuvent être tout aussi belles et surtout refléter la vraie vie et la vraie personnalité de votre enfant. Elle n’iront pas dans le cadre chez vos parents mais elles sont tout aussi précieuses !

Hélen de deux ans à 3 ans, dans le bazar de la cuisine

Hélen de deux ans à 3 ans, dans le bazar de la cuisine

4) PARLEZ-LEUR

Pendant ces deux minutes ne vous concentrez pas sur la technique ( je sais c’est dur ! entrainez vous sur votre chat pour la technique 😛 )

Parlez-leur de ce que vous allez faire aujourd’hui, de ce qu’ils ont fait hier, du truc qui les intéresse en ce moment (nous c’est la mort de la maman de Babar, Hélen veut lui aussi devenir chasseur avec un gros pistolet, pour faire bing ! bing ! … sympa 😂)

Le top c’est si vous avez un mode live-view avec détecteur de visage pour pourvoir les regarder dans les yeux et faire les photos en vérifiant vite fait si le cadrage est ok du coin de l’oeil !!! Un truc que j’ai fait une fois c’est de lui demander s’il voyait mon oeil au fond de l’objectif (photo ci-dessus, rang du bas au mileur, il a même arrêté de boire pour regarder)


d99deaa3dac96ae78d7071a2b8c4a8db2.png

LES ACTIVITÉS ET MOMENTS DE JEU

5) NE LES PERTURBEZ PAS DANS LEUR ACTIVITE

Si vous voulez les photographier dans leur vie de tous les jours, pendant qu’ils jouent dehors par exemple, ne les tirez pas de leur jeu en leur demandant un sourire. Dans le meilleur des cas ils vous feront un sourire niais ou crispé, sans naturel pour se débarrasser de votre demande, dans le pire ils vous enverront paitre et même se cacheront pour les photos suivantes, pour ne pas être détournés de leur jeu. Le mieux est de les prendre en photo en respectant leur espace de liberté (le zoom est votre amis !), d’être patient et d’attendre qu’ils relèvent la tête pour vous poser une question ou s’assurer que vous êtes là. Il faut être alors rapide ! et surtout une fois la photo prise, être à leur écoute et les regarder pour leur répondre ou leur sourire pour qu’ils n’aient pas l’impression que l’appareil interfère dans votre relation. Et si la photo n’est pas bonne, ce n’est que partie remise ;)


W90A7857-2-1-1.jpg

6) A QUEL MOMENT DE LA JOURNEE ?

Les moments sont nombreux pour une mini-séance, mais certains fonctionnent bien. Si votre bébé se lève habituellement de sa sieste avec le sourire, profitez-en ! assurez-vous que la pièce est lumineuse et n’attendez pas qu’il vous aie réclamé avant d’y aller. A l’heure où il s’éveille habituellement, rentrez doucement et ouvrez les volets. S’il est proche de son réveil, il ouvrira naturellement les yeux et tout heureux de vous découvrir, il vous gratifiera d’un beau sourire. S’il sait se mettre debout, il s’appuiera sur sa barrière, c’est très mignon. Ils ont les traits bouffis à croquer en plus ! Mon second est très chou au réveil, contrairement à mon ainé qui déteste comme sa maman le moment du lever !

Le matin, les enfants sont plus réceptifs également, surtout si vous désirez un vrai portrait. Le moment du bain est très sympa aussi, si vous avez une belle lumière dans votre salle de bain.

7) A QUELLE OCCASION ?

Grand ou petit pas dans la vie de votre enfant, réfléchissez à ce que vous souhaitez immortaliser : un trait de caractère, un petit air rien qu’à lui ? Ses premières sourires ? sa première petite dent qui dépasse ? La manière dont il marche à 4 pattes avec le nez en l’air ? Son air prudent quand il se lève pour marcher de meuble en meuble ? sa coupe affreuse ? le premier jour sans sussu ? Le premier jour d’école ? sa première dent tombée ? Chaque étape de leur développement est l’occasion et le prétexte de photos, et surtout nous aide à orienter notre regard et à être créatif. Les photos sont les jalons de notre vie, elles nous replongent à un moment précis, alors autant que ce moment soit clairement mis en valeur ! Pour cela vous pouvez utiliser des accessoires (cartes des mois, mais aussi des petits panneaux d’ardoise, une boite pour la petite dent, etc, etc !) Mais surtout exercer votre oeil à mettre en valeur ce qui importe par le cadrage et les autres techniques photographiques. Ainsi vous n’aurez pas seulement une bonne photo, mais une photo qui parle de votre enfant.

Hélen sait faire du vélo.  Hélen aime bricoler avec son grand-oncle.

Hélen sait faire du vélo.

Hélen aime bricoler avec son grand-oncle.

 

8) AVEC MON SMARTPHONE ?

Oui bien sûr ! Le rendu ne sera évidemment pas le même qu’avec un appareil pro, mais il est votre atout discrétion. On ne va pas se mentir, ils nous voient souvent avec et n’y prêtent pas attention. Pour autant la règle d’or de la rapidité -pour les photos posées- reste de mise. Pour le reste, MITRAILLEZ ! on me demande comment je fais pour avoir de belles photos mais ma bonne dame, comme tout le monde, la pellicule de mon iPhone est pleine à craquer 😂, et une photo sur cent est correcte ! La retouche sera alors votre alliée, pour faire ressortir une photo réussie (applications comme VSCOCAM ou LR mobiles, sont top).

Quelques astuces cependant :

  • respectez les règles de la photographie traditionnelle (cadrage, dynamique, sujet intéressant etc…)

  • privilégiez la lumière tamisée, en intérieur, en contrejour ou à l’ombre. Les téléphones gèrent assez mal le soleil direct sur la peau ! Et puis comme ça on évite les yeux plissés et les sourcils froncés

  • un arrière-plan dégagé. Vu qu’il n’y a aucun flou de profondeur de champs, il faut créer une démarcation entre votre sujet et ce qui l’entoure ! vous pouvez alors créer des doublons : une photo très près et une photo très loin pour montrer l’environnement !

  • Usez et abusez du selfie avec vos jeunes enfants, c’est très rigolo ! de face ou dans un miroir ! On peut être très créatif !

967555FD-7FD4-4F84-ACE4-EDE94EF3F6BE.jpg

9) AVEC MON REFLEX ?


Je ne peux vous donner que des conseils d’ordre général car tout dépend du type d’appareil que vous possédez et surtout de vos focales, l’idéal étant d’avoir un zoom pour ces photos du quotidien, cela vous permet d’avoir toujours la bonne focale à disposition.

L’avantage du réflex, c’est que, comme son nom l’indique, il déclenche au moment où vous appuyez sur le bouton, c’est donc plus facile de capturer un instant avec précision !

Je vous suggère de privilégier les modes semi-automatiques (ce n’est pas le moment le plus adéquat pout être technique, et personne ne viendra jouer les puristes par dessus votre épaule !) Personnellement je suis très souvent en priorité ouverture pour avoir toujours cette faible profondeur de champs qui permet d’isoler son sujet.

Un mini-séance que je considérais comme ratée et qui me fait rigoler maintenant ! Je retrouve bien mon garçon ! Merci le reflex qui m’a permis de saisi toute cette panoplie d’expressions !

Un mini-séance que je considérais comme ratée et qui me fait rigoler maintenant ! Je retrouve bien mon garçon ! Merci le reflex qui m’a permis de saisi toute cette panoplie d’expressions !

 

10) ENFIN QUELQUES PETITS RAPPELS QUI PEUVENT PARAITRE EVIDENTS MAIS ON SAIT JAMAIS 🙃

  • mettez-vous à la hauteur de votre enfant (en gros passez votre vie accroupi ou posez-le à votre niveau)

  • focalisez sur les yeux, le regard. Ce sont eux qui doivent être nets. Si on ne voit pas le visage, focalisez sur les mains.

  • pour mettre en valeur leur visage, et leurs yeux, faites leur regarder vers la source de lumière/ le haut des arbres. (“oh il y a un oiseau en haut de l’arbre ?”)

  • Closer better : plus vous serez proche, plus la photo sera intéressante. C’est pas systématique mais c’est souvent le cas ! N’hésitez pas à utiliser un zoom / une focale longue pour un rendu doux. Pour un rendu plus dynamique, une focale courte sera votre alliée, mais vous serez alors très près de votre enfant.

  • Diversifiez les points de vue : vue plongeante dans le berceau, à plat ventre devant votre bébé de 5 mois, caché derrière des fleurs pour les deux grands qui jouent…

  • Amusez-vous, et montrez le résultat à ceux qui sont assez grands !

  • et enfin, on ne le rappelle jamais assez : une belle lumière fait beaucoup, beaucoup, beaucoup ! alors soyez attentif à la lumière ! voyez lumière ! vivez lumière :D

Zéphyr en plongée

Zéphyr en plongée

N’hésitez pas si vous avez des questions, à les poser en commentaire ici ou sur le post insta, en public pour que tout le monde puisse profiter des réponses et que je ne répète pas 40 000 fois la même chose 🙏🙏🙏🙏